Et… Pour quoi ?

Faut il des pour quoi ? Pas forcément. Ni même de pourquoi d’ailleurs. Toutefois, nous avons quelques « pour quoi. »

Les voici :

  • Prendre le temps :

Ne pas vivre ces découvertes comme nous le faisons habituellement, dans la boulimie des 10, 15 jours de vacances que l’on s’octroie, et bien cette fois-ci se donner le temps d’apprécier, de rester là où on se sent bien, ou de partir au gré de nos envies vers de nouveaux horizons.prendre le temps

  • Profiter d’Eden :

Passer du temps, enfin, et avant qu’il ne soit trop tard, avec notre fille adorée. Elle n’a connu que des parents très épanouis mais hyperactifs, et pas forcément si présents que ça. (Pour Eden, d’ailleurs, un des gros moteurs est de passer du temps avec nous.)

  • Partir à la rencontre des autres :

Et si on ne considère pas ça comme des vacances, alors, quel est notre ultime but au delà de la parenthèse enchantée au sein de notre bulle familiale ?

Justement, ce qui marque le plus dans les voyages, c’est, évidemment, les paysages, mais surtout, pour Geoffrey et moi, les rencontres. Rien ne nous enrichit plus que de découvrir les autres, leurs cultures, ce qu’ils aiment, ce qui les anime,

  • Croire en son utopie ?

En discutant avec quelqu’un, quelle que soit la partie du globe qu’il habite, ou son mode de vie, on note évidemment nos différences, mais aussi que nous avons beaucoup de points communs.

En général, tout le monde veut toujours bien faire, et agit toujours pour le bien de.. son enfant, sa famille, sa communauté, son pays, etc…

Et si on croyait en l’homme, pour changer, si on montrait comme il est peut être bon, bienveillant, préoccupé de l’autre, malin, adaptable à son environnement ?

Et si on croyait qu’il est toujours possible, grâce à l’homme, de sortir notre belle planète des guerres, de la pollution, du réchauffement climatique, etc…

Et si on donnait à Eden cette vision positive de l’autre ? Cette force et la confiance qui s’en dégage ? Et si tout le monde avait cette vision ?

Utopie à 2 balles d’une fillette ? Non, j’aimerais rester optimiste et idéaliste, juste un peu…

  • Partager les initiatives

Si au travers de nos pérégrinations on découvre des pépites, des initiatives incroyables, ou juste des individus formidables, promis, on le partagera avec vous.

Le summum, au delà du témoignage, serait de le partager concrètement, pour en faire bénéficier d’autres : Tiens, une idée géniale dans un village Vietnamien ? Et si ça aidait les gens, en Amazonie ?

  • Soyons réalistes, vivons un rêve

Mais soyons réalistes. Peut être que tout ceci n’est qu’un beau rêve.

A minima, nous aurons réalisé le nôtre, de rêve, et ce tour du monde sera un joli projet pour nous, notre bulle familiale, qui se sera enrichie de tant de rencontres et de tant de beautés dans le monde.

vivre un reve

1 réflexion sur « Et… Pour quoi ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close