Curiosités sur la route de Hoi An.

Le 27 Novembre on quitte Hue et les tombeaux de la dynastie Nguyen pour Hoi An, et au lieu de s’y rendre le plus rapidement possible, on décide de prendre la journée pour découvrir les divers points d’intérêt en cours de route, même si la météo reste très humide :

On s’arrête d’abord dans un village de pêcheurs, pour apprécier leur mode de vie, notamment leurs petits esquifs sur lesquels ils vivent littéralement. Bon… on a vu dans la baie d’halong déjà et il pleut. On se s’attarde pas malgré le charme certain que revêt l’endroit.

Deuxième arrêt à une lagune qui par beau temps doit être des plus agréables. Dans les conditions dans lesquelles on la découvre, on a surtout une grande sensation de calme. Geoffrey et Eden en profitent pour faire leur premier chateau de sable. Tant pis pour la meteo. Pour ma part, avec cette lumière douce et bleutée, j’ai surtout l’impression de me retrouver en Norvège, dans un paysage de fjords. On se réchauffe autour d’un petit thé et on apprend que la spécialité locale, ce sont les huitres perlières. D’ailleurs, ici, tout le monde vend des bijoux en perles. On résiste, même si la tentation est grande.

On poursuite notre route à travers les montagnes (ça monte beaucoup ici, et les baies qu’on devine en contrebas nous font vraiment regretter quelques rayons de soleil pour pouvoir apprécier le paysage à sa juste valeur. On atteint enfin le col des nuages, qui porte trop bien son nom ! On ne voit rien !! Quelques photos fantomatiques plus tard, on redescend sur l’autre versant.

Eden au Col des nuages - Sur la route de Hoi An - Vietnam
Eden au Col des nuages – Sur la route de Hoi An – Vietnam

On s’arrête alors à Da Nang, à la Montagne de marbre. A voir absolument, même si la ville a grossi jusqu’à toucher aujourd’hui la montagne, ce qui fait que les points de vue sur la mer sont gâchés par les constructions partout. Une curiosité géologique fait qu’alors qu’on a retrouvé la plaine littorale, 3 monts « de marbre » surgissent ici. Les hommes en ont profité pour exploiter des carrières mais aussi construire des temples dans les grottes naturelles de ces monts. On monte au somment.

Vue sur la montagne de marbre - Da Nang -Vietnam
Vue sur la montagne de marbre – Da Nang -Vietnam

A l’extérieurs, quelques temples dédiés à Bouddhas dans le style vietnamien qu’on a découvert à Hue avec ces mosaïques en assiette cassée nous attendent, accompagnés de sculptures, de la plus grande à la version « nains de jardin-bouddhas ».

Balade agréable, mais c’est surtout l’intérieur des grottes qui nous impressionnent.

La première grotte reste « à ciel ouvert », mais dans chaque cavité, des bouddhas géants nous attendent : On est accueillis par un bouddha femme, à priori très courant au Vietnam. Pour notre part, c’est la première fois qu’on en voit une, et l’image me plait bien. Plus à l’intérieur, deux grands bouddhas bien tranquilles nous invitent à méditer. On s’amuse également avec les joueurs d’échecs qu’on découvre cachés un peu plus loin. Qui va gagner ? Le temps les a figés là pour cette partie infinie.

La Deuxième grotte est encore plus impressionnante que la première. Immense, elle abrita un hôpital Vietcong pendant la guerre. Tous les mouvements religieux Vietnamiens sont ici représentés sous forme de petits autels (Taoistes…) mais celui qui domine, évidemment, c’est Bouddha, perché ici comme en lévitation au milieu de la paroi de la grotte.

On finit par une dernière grotte qui nous donne un véritable sentiment de malaise. En entrant on passe un petit pont sous lequel des sculptures semblables à des mains de noyés sortant des eaux de la petite mare qu’on traverse. On n’y prête guère attention…

Dans la première salle, des escaliers partent vers le haut. Comme on a déjà pas mal marché, on ne monte « pas tout de suite ».

Dans l’immense seconde salle trône un bouddha géant tout illuminé de la croix gammée. On a beau savoir que le symbole n’a rien à voir avec l’horreur de la seconde guerre mondiale mais que c’est Hitler qui l’a détourné (elle désigne simplement la « bonne chance »), on est quand même mal à l’aise.

Bouddha illuminé - Montagne de marbre - Da Nang - Vietnam
Bouddha illuminé – Montagne de marbre – Da Nang – Vietnam

Un peu plus loin sur notre droite des escaliers filent vers le bas. On n’est déjà pas montés tout à l’heure, allez, on descend. Sauf qu’ici les passages sont étroits et tortueux, et à chaque recoins, des sculptures de monstres pratiquant des scènes de tortures sur des humains nus nous attendent. Une vraie descente aux enfers. Brrr. Eden veut remonter. Je n’en mène pas large. On est assez intrigués en même temps. Tout en bas, le chemin s’ouvre et remonte un peu, pour présenter un bouddha en pleine méditation. Ouf…Sauvés par Bouddha.

Ça nous renvoie évidemment à d’autres religions cette « descente aux enfers » et on ne peut s’empêcher de se dire que toutes les religions ont les mêmes ressorts. On remonte, et on sort vite retrouver l’air libre et la lumière, sans explorer les fameux escaliers qui grimpaient à l’entrée de la grotte. On s’est peut être trompés. Ceux-ci menaient peut être au paradis ?

On achève notre journée pluvieuse pour enfin arriver à notre petit hôtel « avec piscine ». Allez, demain il fera meilleur !

Vous avez aimé notre article ? alors n’hésitez pas à liker et partager ! et puis laissez-nous un petit commentaire, on y répondra avec plaisir. Vous pouvez aussi vous abonner au blog ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close