Amrita, espoir pour la femme Indienne

On croise Amrita lors de notre safari dans le parc national de Ranthambore, le deuxième jour.

Les Indiens sont très curieux, et dès qu’on s’assoit dans le bus, un homme de notre âge se colle à Geoffrey, sans aucun respect des distances sociales, juste comme ça, pour lui demander d’où on vient, etc… Sauf que déjà que Geoffrey n’est pas bavard devant un inconnu « en général », là, avec cette proximité et avant 7 heures du matin, il est quasi muet…

Le safari se passe. La fille de cet homme est ultra souriante et nous regarde avec bienveillance. Quand on retourne au papa les questions qu’il nous pause, il ne sait en fait pas répondre, anglais trop limité, et c’est sa fille qui nous répond.

Ils sont en vacances ici. Ils finissent leur périple au Rajasthan aujourd’hui, et s’apprêtent à rentrer chez eux.

Les jumelles d’Eden qu’on leur prête pour voir le tigre finissent définitivement de briser la glace, et une fois le tigre vu, et Geoffrey réveillé, on n’arrête pas de parler (enfin, eux surtout, car ils sont nombreux : père, mère, frère et soeur, oncle, tante, cousin…). Ils finissent par partager avec nous leur petit-déjeuner : on goute des fruits non identifiés (on n’a pas encore trouvé le nom d’ailleurs), des chips qui piquent à fond. Super moment.

Amrita nous explique que c’est sa mère qui prépare tout (elle ne parle pas beaucoup, la maman, d’ailleurs, c’est la plus calme de la famille). Quant à elle, elle a 22 ans et finit son master.

Ce qu’elle veut faire plus tard : des Ressources Humaines. Cadre dynamique, quoi.

Elle me fait penser aux jeunes ingénieures indiennes avec qui je travaillais chez Cap Gemini.

L’Inde est vraiment un paradoxe au niveau de la situation de la femme : mariages arrangés, devant littéralement « abandonner » leur famille au moment du mariage pour rejoindre celle de leur belle-famille, maltraitance, analphabétisme, viols, avortement tardif quand on découvre qu’on attend un bébé de sexe féminin, il ne fait pas bon être une femme en Inde, quand on a la « chance » de naître…

D’ailleurs l’un des défis majeurs auxquels va devoir se confronter l’Inde dans les années à venir est son déficit de femmes, dû à ces avortements. On y compte 94 naissances féminines pour 100 masculines  au lieu de l’équilibre des naissances qu’on retrouve ailleurs sur la planète (sauf en Chine : même souci). Ceci commence à poser de véritables problèmes pour trouver une femme d’ailleurs : Il manquerait environ 60 millions de femmes déjà aujourd’hui… (et je repense à Amine, toujours pas marié à 30 ans).

Un proverbe Indien dit « Elever une fille, c’est comme arroser le jardin des voisins » (Merci le Guide du Routard), ça exprime bien les choses… et mon féminisme en prend un coup…

A côté de cela, même s’il s’agit d’un pourcentage faible de la population, elles ont pu accéder au pouvoir même avant les Françaises (voir Indira Gandhi, OK, on espérait la manipuler, mais quand même, elle est devenue premier ministre en 1966… et puis la loi impose 1/3 de femmes au Parlement), elles peuvent être des top managers (Cap Gémini Inde, 50 000 employés, dirigé par une femme de 2011 à 2016 (Aruna Jayanthi)) et travaillent dans des fonctions où on a du mal à retrouver des femmes en France : Cap Gémini Inde, toujours, 50% de femmes parmi les ingénieurs !

En tout cas, Amrita a l’air plutôt née du bon côté de l’Inde, et je lui souhaite une GRANDE carrière !

D’ici là, on échange nos comptes Instagram, on prend quelques selfies.

Le soir, on découvre qu’on est dans sa story 🙂

Quelle différence avec les jeunes de 22 ans avec qui je travaillais en France ? Je cherche. Aucune ?

1 réflexion sur « Amrita, espoir pour la femme Indienne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close