Georges, plein de nouveaux rêves

Nous rencontrons Georges lorsque nous faisons notre grande journée de marche dans le parc Abel Tasman. Nous débarquons de notre speed boat qui nous a amenés jusque Barc Bay, à 22 km de notre campement. Grosse journée en perspective. Le chemin domine des baies splendides, et à chacune d’elles, nous hésitons à les rejoindre pour nous jeter dans leurs eaux turquoises. Alors qu’on est en grand débat en haut de la deuxième ou troisième baie, un petit frenchy nous demande si on veut une photo de nous trois. Bonne idée tiens. Merci ! Il est vrai que depuis le départ, on entend régulièrement d’autres marcheurs parler français. Alors on ne veut pas trop le retenir. Il est seul, et doit sûrement marcher plus vite que nous. Mais non, il a l’air de vouloir rester à notre rythme. Petit à petit, une vraie conversation s’engage, et qui va se poursuivre toute la journée.

Comme nous, Georges a pris un congé sabbatique, qu’il “s’est offert pour ses 50 ans”. Mais de 9 mois, lui, et vu qu’il a quelques obligations familiales, il voyage “en étoile”, revenant en France tous les trois mois, puis repartant pour sa destination suivante. Il n’est pas tout jeune, et pourtant, il voyage en vrai backpacker, transport en commun et dortoirs. D’ailleurs il n’a que quelques barres de céréales pour assurer la marche, car il n’a pas eu le temps de s’acheter de quoi manger avant le départ du bateau…Allez, Georges, on va pas te laisser comme ça, on partage !

Pourtant, il est cadre dans l’énergie, Georges, pas vraiment le profil du voyageur au long cours.. Sa profession nous interpelle : on est en train de virer franchement écolos avec ce tour du monde, et on rêve d’une planète encore plus belle, plus propre, et moins chaude, pour les générations à venir. Alors, les grands groupes, ils s’y mettent ou non ? De notre fenêtre, on pourrait espérer un changement, même si bien trop lent, une volonté de se diriger vers les énergies propres, etc…Mais Georges, sans vouloir se montrer franchement pessimiste, est assez dubitatif sur le fait qu’un véritable changement puisse être porté par ces grands groupes. On a pourtant l’impression qu’ils investissent, épaulent des jeunes pousses, les rachètent, etc… En réalité, les groupes rachètent ces petites startups innovantes en matière d’énergie mais les font péricliter en leur imposant leurs lourdeurs de grands groupes, au détriment de leur dynamisme et idéaux… Les enjeux financiers sont tellement forts, qu’aucun véritable virage ne peut être pris.

Ha…C’est qu’il nous mine carrément le moral, Georges. Lui d’ailleurs a fini par de désintéresser du sujet, même s’il en est partie prenante. Il fait bien son job, en son âme et conscience, mais ses véritables aspirations sont ailleurs : Il a décidé de voyager, explorer la planète pour son plaisir, en admirer les beautés tant qu’il en est encore temps. Son grand rêve ? Finalement bien loin de la bataille énergétique : il va se lancer dans l’humanitaire d’ici deux ans, avec Médecins Sans Frontières….

Ouf, Georges croit encore profondément en l’homme et son action ! Quelle cause louable que de vouloir aider son prochain ? Quant à l’énergie…ses discours nous font bien réfléchir. On comprend qu’il ne faut rien attendre des puissants actuels. Les solutions viendront de chacun. A nous d’être responsables dans notre consommation quotidiens, dans nos choix de prestataires et d’équipement, et dans nos boycotts. Plus nous serons nombreux, plus les choses pourront changer.

Vous avez aimé notre article ? alors n’hésitez pas à liker et partager ! et puis laissez-nous un petit commentaire, on y répondra avec plaisir. Vous pouvez aussi vous abonner au blog ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close