Les maisons japonaises (traditionnelles)

Les futons, les tatamis et les portes coulissantes en papier de riz, ça me plaît. Je crois même avoir déjà fait faire un devis pour équiper une pièce.

Là, c’est le coup de coeur.

De l’extérieur, sans être imposantes, ces maisons sont très élégantes. Rien ne suggère ce que l’on va découvrir avant de franchir le palier.

Rue de takayama-shi. Maisons traditionnelles japonaises.Rue de takayama-shi. Maisons traditionnelles japonaises.

Il faut d’abord se déchausser, geste qui sanctuarise le lieu.

Elles sont faites de bois, beaucoup de bois. Les tatamis, la terre qui enduit les murs, diffusent une odeur apaisante de cèdre et de paille tandis que la lumière s’adoucit en traversant les panneaux en papier de riz.

Couloir maison traditionnelle japonaise rythmé par la succession des tatamisCouloir de maison traditionnelle japonaise rythmé par la succession des tatamis Galerie extérieure prolongée par un couloirGalerie extérieure prolongée par un couloir

Les pièces sont peu ornementées. Une estampe, un autel, une table basse bordée de coussins, ou de petits sièges composés uniquement d’une assise et d’un dossier, pour ceux que la position assise au sol fatiguerait.

Un foyer carré trône au milieu de la pièce, il sert entre autre à la préparation du thé.foyer de maison traditionnelle japonsaise

Foyer de maison traditionnelle japonaise

Foyer d’une maison japonaise moderneFoyer d’une maison japonaise traditionnelle rénovée pour un usage actuel

Des panneaux coulissants opaques renferment le nécessaire du quotidien.

La pièce n’a pas de rôle défini. C’est le mobilier que l’on y place qui lui donne la fonction. Si l’on met des futons, c’est une chambre, s’il y a une table, une salle à manger, un lieu de travail.

Intérieur de maison traditionnelle japonaiseIntérieur de maison traditionnelle japonaise

Un espace de réception peut se transformer en deux chambres via le jeu des panneaux coulissants.

Ces derniers, prolongés par les tatamis cernés de noirs, donnent une impression de structure et de stabilité.

Je me pose au sol, et sens les lignes fines des tatamis. Ce n’est ni dur ni mou. Le long de la pièce principale, un corridor d’un peu plus d’un mètre invite à se rendre à l’extérieur.

Pièce donnant sur un corridor, se prolongeant par un jardin traditionnelPièce donnant sur un corridor, se prolongeant par un jardin traditionnel

Il suffit de faire glisser quelques panneaux pour se retrouver face à un jardin, invité à la méditation.

Fontaine dans le jardin d’une maisonFontaine dans le jardin d’une maison

Je trouve ici la sensation d’harmonie que je cherche, dans ces maisons faites d’éléments naturels et donnant sur un petit bout de nature, certes très modelé, mais aussi très intégré à son environnement. L’ensemble pourra le jour venu, réintégrer un cycle de décomposition/création.

1 réflexion sur « Les maisons japonaises (traditionnelles) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close