Mana et Reina, la vie à la Marquisienne

A Nuku Hiva, nous logeons chez Mana et Reina. Ils ont ouvert une petite pension de famille il y a quelques mois. Comment nous avons atterri chez eux ? Un peu pris à la gorge, ou de court, à Hiva Oa, toujours sans pension pour l’île suivante…Entre celles où il n’y avait plus de place et celles au budget prohibitif, ou aux commentaires trop négatifs, nous avons choisi de loger chez eux, sans aucun avis trouvé sur le net.

Alors… chez Mana et Reina, ce fut pour nous “une aventure en soi”. Nous nous sommes sentis, vraiment, comme à la maison. En tout cas, comme dans une vraie famille Marquisienne, avec toujours des amis, de la famille, des voisins.

  • Avec cette façon de toujours sourire sans trop parler (enfin, si, Mana est assez bavard, mais pas ses amis, pas sa famille, ni Reina).
  • Avec cette efficacité en toute simplicité (Reina en train de nous organiser notre sortie en mer pour le lendemain au milieu d’un diner de 20 personnes).
  • Avec ces repas délicieux (merci à Reina, top cuisinière, mais aussi aux chasseurs qui ont ramené la biquette qu’on a dégustée, spécialité des Marquises : ici on mange frais et local : jus de fruits, poisson cru, uru, fruits exotiques…)
  • Avec cette jolie terrasse et ce jardin fleuri.

Ici tout le monde est chez lui. On a d’ailleurs du mal à démêler les liens qui unissent chacun à Mana et Reina. Donc toi tu es voisine, toi tu es un cousin-chasseur, toi tu loges ici ?

C’est certain, Mana et Reina ont encore à apprendre pour que leur maison d’hôte soit parfaite :

  • Changer les matelas des chambres (trop mous !)
  • Mettre des moustiquaires (on veut bien vouloir croire que les nonos détestent les courant d’air, nous pauvres petits occidentaux avons beaucoup de mal à dormir en priant pour ne pas être dévorés par ces bêbêtes)
  • Refaire la salle de bain (une pièce = une fonction, règle d’or d’aménagement d’intérieur ;-))
  • Et puis apprendre à ne pas “choquer” les petits blancs becs de passage : On ne met pas de tongs avec des chaussettes (sauf si elles sont japonaises), on ne dort pas au milieu du salon quand on a des visiteurs, etc…

Mais franchement, nous avons eu le sentiment de rencontrer des gens formidables. Chez eux, on se sent happés par l’atmosphère des îles, détendus. On va à l’essentiel. On a vraiment apprécié de partager leur vie, leur sincérité, leur accueil, leur simplicité. Mana attend des subventions. Alors nous, nous voulons saluer leur initiative et nous espérons bien qu’ils auront vite des sous pour pouvoir réaménager leur intérieur et construire des bungalows, comme ils en rêvent…

Vous avez aimé notre article ? alors n’hésitez pas à liker et partager ! et puis laissez-nous un petit commentaire, on y répondra avec plaisir. Vous pouvez aussi vous abonner au blog ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close