Réalisation d’un rêve : Voguer sur la baie d’Halong

Pour nous, la Baie d’Halong participe du mythe, des plus beaux endroits au monde, il était donc hors de propos de faire l’impasse, et c’est entre autres pour la baie que nous avons voulu visiter le Vietnam.

Sauf, qu’on n’est pas les seuls à penser que la baie est splendide : Elle fait partie des 7 « nouvelles merveilles du monde », « patrimoine mondial de l’Unesco » (il va sans dire), et 2,5 millions de visiteurs par an.

Près de 2000 « îles » karstiques immergées font de la baie un paysage complètement onirique ayant d’ailleurs inspiré les légendes : La baie serait née d’une « mère-dragon » protectrice et de ses bébés, venus aider les vietnamiens à se défendre des envahisseurs, en crachant des perles et du jade, qui se transformèrent en ilots dans la baie d’Halong.

On cherche quelle est la meilleure option pour naviguer dans la baie, et on nous conseille l’île de Cat Ba, si possible en évitant même Halong pour se concentrer sur la baie de Lan Ha, petite soeur de la première.

On part de Tam Coc.. en « taxi scooter » jusqu’au bus qui doit nous mener à l’Ile de Cat Ba donc…

C'est parti pour Halong ! - Vietnam
C’est parti pour Halong ! On rejoint le bus en Scooter – Vietnam

Moi qui croyais qu’on était déjà dans la baie d’Halong à Tam Coc, on mettra plus de 4H à rejoindre notre hôtel en bus (et ferry évidemment) ! (se méfier des distances au Vietnam : 1600 km du Nord au Sud et pas vraiment de TGV…)

L’île de Cat Ba abrite un parc national a priori des plus intéressants, avec de nombreuses espèces endémiques... on ne visitera pas. On préfèrera admirer la vue de fou de la piscine de notre mini-hôtel éco-responsable (en fait les bungalows sont en plastique recyclé, assez inventif).

Petit bain d'eau douce avec la baie de Lan Ha en toile de fond - Ile de CatBa - Vietnam
Petit bain d’eau douce avec la baie de Lan Ha en toile de fond – Ile de CatBa – Vietnam

On part à pied (quelle mauvaise idée) à Cat Ba City. 3km, sans trottoirs, entre les scooters, pour parler à l’agence qui nous organise le tour dans la baie. Une jeune fille nous accueille, et nous explique tout. Pas de mauvaise surprise. 

Vivement demain…

Ce 18 Novembre au matin, on rejoint donc l’embarcadère où nous attend notre bateau pour visiter « les » baies (Lan Ha et Halong : on n’a pas voulu se limiter à Lan Ha, on aurait été trop frustrés d’être si près sans voir la vraie baie d’halong).

On a opté pour une croisière « collective » mais dans un petit bateau (les plus gros ont jusque 40 cabines). Et je pense que c’est exactement ce qu’il faut faire : On a payé beaucoup beaucoup moins cher que si on avait privatisé un bateau, on a uniquement 3 cabines à bord (très « luxes »), ce qui fait qu’on passe la première journée à 5, avec deux Anglaises d’origine cantonaise, Christine et Tina, très sympas et pleines d’humour, et que 2 personnes nous rejoignent le soir au diner. On a un joli « salon » sur le pont, des transats, PARFAIT ! De quoi rêver tranquille les yeux grand ouverts. Surtout qu’il fait un temps magnifique.

Il y a bien quelques bateaux autour de nous à Cat Ba mais rien à voir avec la folie d’Halong qu’on nous a décrite. On part donc quasi seuls, pas du tout sur une autoroute touristique. On traverse un joli village lacustre. Assez grand. Environ 600 habitants (et quasi autant de chiens, parait-il). Comment les enfants vont à l’école ? En barque, pardi ! On croise quelques pêcheurs. On se rend compte que non, la baie n’est pas qu’un sanctuaire pour touristes, mais vit bien réellement ici.

Un peu plus loin, on s’arrête pour un premier plouf dans l’eau turquoise (enfin, Geoffrey surtout) et une première balade en Kayak. On passe alors là où les bateaux ne peuvent pas aller, dans des lagons où nous sommes seuls. On retrouve un peu les paysages de la baie d’Halong terrestre.. version mer. La magie est la même.

 

Délicieux repas, invitation à … rien…ne rien faire ! C’est très bien ! Je tente vaguement les leçons d’Eden sur le pont (collector quand même les maths dans la baie d’Halong, ça ne s’invente pas !!)

En fin d’après-midi, on visite une ferme à poissons : il y en a pas mal dans la baie. On marche sur les petites planches entre les bassins. On découvre les dog-fishes, très laids, qu’on n’a pas du tout envie de croiser lors de nos baignades. Et surtout on voit comment les gens vivent sur ces fermes. Eux font également « homestay » (on peut dormir chez eux). Assez sommaire, mais ce doit être une expérience intéressante… En rebouclant avec les gens qui ont dormi sur place, ils n’ont pas trop aimé : les chambres sont effectivement très rudimentaires, mais surtout, leurs hôtes ont chanté au karaoke jusque tard dans la nuit, alors pour profiter du calme de la baie, raté…

On se félicite d’avoir choisi de dormir à bord, en espérant que notre équipage n’est pas fan de karaoke ! Parce que là, au milieu de la baie, ce n’est pas l’endroit (pour nous en tout cas).

On récupère le couple d’Américains qui nous attendait à la ferme et dormira avec nous ce soir, et on part admirer le soleil couchant sur les pains de sucre depuis le pont de notre bateau. Après diner, on reprend les kayaks pour aller découvrir le plancton phosphorescent. Balade sur l’eau au clair de lune. On se met à l’abri d’un pain de sucre, et on tapote l’eau. Soudain, plein de petite paillettes ! Génial ! On a le même sourire émerveillé que notre fille. Retour à bord, on se dépêche : Ali, l’Américain, nous a dit que c’était l’anniversaire de sa femme, Jane, et on va lui faire une surprise.

On se retrouve tous sur le pont pour un « Happy Birthday » improvisé, avec gâteau (comment est il arrivé là ? Nul ne sait et l’équipage gardera le secret) et petits cadeaux offerts par la compagnie ! Jolie intention !

Le lendemain, changement de bateau. On sera 10 aujourd’hui. Re-kayak- petite plage et agréable baignade, et déjà il faut rentrer à Cat Ba. 

 

On aura eu vraiment beaucoup de chance : un temps superbe, des co-bateau vraiment sympathiques et très intéressants, peu de touristes (on a en fait traversé la baie dans le sens opposé au flot classique des touristes) et un paysage à la hauteur de nos attentes ! De quoi garder un magnifique souvenir !

On est bien ! - Baie d'Halong - Vietnam
On est bien ! – Baie d’Halong – Vietnam

On se douche à l’agence : on a trouvé un moyen de ne pas perdre trop de temps : on prend un bus de nuit direct ce soir Cat Ba – Sapa, dans le Nord, notre prochaine étape !

5 réflexions sur « Réalisation d’un rêve : Voguer sur la baie d’Halong »

  1. Vous me faites rêver les copains !
    Gros bisous de fin d’annee 😘

    J'aime

    1. Merci ma Pauline ! Ca fait plaisir ton petit mot ! On te fait d’énormes bisous !!

      J'aime

Répondre à Paulette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close