4 semaines aux Philippines… notre bilan

Les Philippines étaient surtout un “bonus” dans notre tour du monde, le genre de pays dont on n’a pas rêvé jusque là mais dont on se dit “tiens, c’est peut être une bonne idée” : Nous ne voulions pas, dans le même voyage, séjourner au Laos et au Cambodge, qui nous semblaient (peut être à tort) trop similaires au Vietnam. Et c’est un peu par hasard, parce qu’on voulait “de belles plages”, un endroit “où on puisse se reposer”, que nous nous étions décidés pour cette destination, en se disant qu’elle serait certainement très exotique, et nous avons passé quasiment un mois aux Philippines, notamment la période des fêtes de fin d’année.

Nous savions que l’Archipel était un must pour tout plongeur, ce qui ne nous faisait à priori ni chaud ni froid, vu que nous ne plongeons pas.

Au final,  au delà de la gentillesse et des sourires des Philippins, ce que nous retiendrons ce sont certainement ces fonds marins absolument fantastiques.

Notre itinéraire aux Philippines
Notre itinéraire aux Philippines

Rappel de ce que vous avons fait en 4 semaines :

Ce que l’on retiendra de nos 4 semaines sur place :

  • L’archipel est grand et “se mérite” : on n’a exploré que 3 îles si on ne compte pas les toutes petites…Non seulement les distances sont grandes, mais en plus le pays est moins “organisé” que le Vietnam. On perd donc assez vite du temps quand on veut bouger. Mais les principales infrastructures sont là, les routes que nous avons empruntées étaient en bon état, il y a des ferrys et des vols partout.. Si on a peu de temps, mieux vaut donc baliser son voyage au maximum avant de partir (notamment pour les transferts), d’autant plus que les transports peuvent être longs.
  • La nature est magnifique ici mais peut être très rude : tempêtes, typhons et surtout tremblements de terre, un peu comme au Japon, le pays n’est pas calme, et ces phénomènes peuvent faire des dégâts monstrueux. En automne, alors que nous étions nous mêmes au Japon à subir les typhons locaux, certains ont ravagé certains endroits des Philippines, et on entendra beaucoup parler du tremblement de terre de 2013 à Bohol (et Siquijor), dont en verra d’ailleurs encore partiellement les traces.
  • Le sourire et la gentillesse des gens. Les Philippins sont des gens au sourire formidable, et d’une gentillesse absolue. Comme tous les asiatiques, ils ne vous diront jamais non, et ils feront en plus tout pour vous rendre service…Méfiance tout de même lorsqu’ils acquièssent de la tête, ça ne veut pas dire qu’ils peuvent satisfaire votre demande. Il faut comprendre que le pays n’est pas facile, facile, qu’il manque beaucoup de choses, que trouver du lait ou du coca frais peut être compliqué, etc…Et un peu comme en Inde, on peut avoir l’impression d’une totale mécompréhension alors qu’ils parlent un très bon Anglais
  • La douceur des Philippins. Ne pas oublier qu’avant d’être Asiatiques, ils sont insulaires…Les premiers habitants étaient les “négritos”, à la peau sombre, comme les papous de Nouvelle-Guinée ou les Aborigènes d’Australie. Puis seulement sont arrivés des peuples de Taiwan il y a 6000 ans… Et c’est vrai qu’ici on ne se sent pas totalement en Asie.
  • La religion Catholique. On se sent d’autant moins en Asie aux Philippines que la religion est partout ! De vieilles églises du XVI et XVIIeme siècle qu’ils rénovent à grand frais, des chants de Noël partout, des messes et des crèches partout. 80% de la population est catholique, et 10% chrétienne (protestante ou évangeliste). Impossible d’ignorer la religion !
  • Le Tagalog : La langue la plus répandue, le Tagalog, n’a rien à voir avec l’Espagnol, au départ, mais en a beaucoup de sonorités, et en a emprunté pas mal de mots (colonisation oblige). Vous aurez donc parfois l’impression que les Philippins parlent Espagnol, mais c’est complètement faux. De toute façon, ils parlent parfaitement Anglais !
  • Surtout la mer !! : On va avant tout aux Philippines pour la mer. Et si ses plages de sable blanc ou noir sont réputées, c’est à juste titre. Nous avons pu marcher et nous baigner sur des plages splendides à l’eau turquoise, souvent peu fréquentées, partout. Peut être que la mer manquera un peu de fond, mais la couleur restera magnifique. Et puis… peut être ne faut il pas oublier l’intérieur, souvent vierge (ce qui nous a fait du bien après l’Asie), où le vert des palmiers se reflète dans les rizières en contrebas.
  • Les fonds marins : Si vous voulez nager ou surtout snorkeler, un petit tour en bangka, et là les plus beaux fonds vous attendent. A vous coraux et poissons multicolores ! Mais aussi tortues ou encore requins baleines pour nous. Inoubliables forcément ! Attention aux trucs dangereux quand même ;-). La règle : ne toucher à rien pour éviter tricots rayés (serpent venimeux) et cône géographe (coquillage mortel).
  • Les couchers de soleil. C’est cliché, c’est sûr…mais j’ai également souvent illustré les articles par des photos de coucher de soleil car ils provoquaient souvent chez nous une émotion toute particulière. Le mieux est donc de choisir un hébergement à l’Ouest…
  • La capacité à encore découvrir des petits paradis pour nous tout seuls : dès qu’on sort un peu des sentiers battus, les Philippines vous offrent des plages merveilleuses rien que pour vous. On avait le sentiment que ceci était devenu impossible. Ce n’est pas encore le cas, là bas…Il faut donc parfois “oser” se rendre sur une plage non indiquée dans un guide, juste parce que votre hébergeur, ou quelqu’un vous en parle.
  • Mais attention à la surexploitation : dès qu’un spot est connu, il devient saturé, et les Philippins n’ont pas encore trouvé la bonne équation pour limiter l’afflux. Ne soyez donc pas surpris d’avoir le sentiment d’être au milieu d’un troupeau pour voir des tortues ou des requins !. Boracay a été fermée pendant plusieurs mois, dévastée par la surexploitation. La gestion des déchets n’est pas encore adaptée. A chacun donc d’être responsable et vigilant. El Nido est totalement envahi par les travaux pour héberger tous les nouveaux touristes :-(…même si le nombre de bangkas a commencé à être régulé dans l’archipel de Bacuit (début d’espoir ?).
  • Duderte : Le pays a élu un dictateur en 2016, sur la base de la “lutte contre la drogue (et la corruption)”. Depuis, plus de 30 000 expéditions sommaires sont à déplorer…Et étrangement, personne n’a l’air de s’en affoler sur place. Plusieurs personnes nous ont même déclaré que Duderte était “la meilleure chose arrivée aux Philippines”. Ha…on se permet d’être extrêmement sceptiques…

Ce qu’on a préféré : notre top 4 :

  • Geoffrey :
    • La sensation régulière d’être “au bout du monde” (notamment notre hébergement à Sibaltan, sur Palawan, et notre journée et soirée sur l’île déserte)
    • Les fonds marins
    • Avoir replongé
    • Les gens, super sympas (même “s’ils ne disaient pas tout”)

NB : Point positif : on est restés vivants ! (parce qu’on a quand même croisé pas mal de bêbêtes dangereuses :-))

  • Juliette
    • Les fonds marins, notamment nager à côté des tortues
    • Le Hopping Island
    • Revoir nos amis !
    • Le turquoise de la mer et le blanc des plages.

NB : Petite affection particulière pour les chants de Noël

  • Eden :
    • Revoir Leila !!
    • Super fière d’avoir fait du snorkeling et fait son baptême de plongée (même si c’était en piscine)

 

Quelques regrets :

  • Geoffrey
    • Ne pas avoir fait de Hopping Island plus long (genre 5 jours à la suite)
    • La suractivité touristique de certains endroits)
    • Ce n’était si facile de trouver les endroits sauvages…
  • Juliette :
    • La surexploitation touristique
    • Ne pas avoir fait plus de vraie rencontre / avoir eu de grande discussion avec des Philippins
    • La pluie qui a un peu gâché le début et la fin.
  • Eden
    • Etre malade sur l’île déserte
    • Trop de mer !
    • Avoir eu très peur quand on est allés voir les requins-baleines.

 

Le mot de la fin :
Douceur des tropiques, gentillesse des gens, et parmi les plus belles plages et fonds marins qu’on ait vus…Les Philippines ? Contents de l’avoir inscrit à notre tour du monde !

Vous avez aimé notre article ? alors n’hésitez pas à liker et partager ! et puis laissez-nous un petit commentaire, on y répondra avec plaisir. Vous pouvez aussi vous abonner au blog ! 😉

1 réflexion sur « 4 semaines aux Philippines… notre bilan »

  1. Wahou ça donne envie d’y aller ☺ quelle aventure c’est tellement bien de vous lire dans ce contexte de ….. que l’on vit ici !

    J'aime

Répondre à Martine L Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close