Rajasthan, un petit mois en « terre des rois », notre bilan

Nous avions en tête la grandeur du pays, et ne souhaitions initialement nous concentrer que sur deux régions. Finalement, nous avons abandonné le Kerala pour passer tout notre périple Indien uniquement au Rajasthan, ce qui, avec le recul nous apparait comme l’option la plus raisonnable : l’état est grand (2/3 de la France) et il y a énormément de choses à découvrir.

Nous avions un peu peur de partir en Inde avec notre fillette Eden : peur au niveau santé, mais aussi au niveau de la misère que peut projeter le pays. Au final, nous avions bien tort. La misère est présente, certes, mais les sourires également, et nous avons plus été marqués tous les trois par les beautés rencontrées qu’autre chose.

Par contre, c’est certainement l’un des pays les plus marquants, dépaysants que nous ayons fait. Au fur et à mesure du voyage, on s’est sentis glisser dans l’âme du pays, nos repères ont volé en éclat, et je pense que c’est une condition pour vivre pleinement son expérience Indienne.

Rappel de notre itinéraire en un peu plus de 3 semaines :

Notre itinéraire au Rajasthan
Notre itinéraire au Rajasthan

Ce qu’on retiendra :

  • Le Rajasthan est un état extrêmement accueillant pour les voyageurs : hôtels à tous les prix, souvent charmants (plutôt très charmants et à prix doux pour nous). On a notamment adoré les petites Haveli, où on se sent proche des habitants.
  • Jamais nous ne nous sommes sentis en insécurité (hormis en traversant la route dans les grandes villes ?) Peut être avons-nous eu de la chance ? Mais je pense que la région est très sûre (on ne s’est pas baladés à 3H du matin non plus…)
  • Concernant les déplacements, pour nous ça a été très facile dans la mesure où nous avons choisi de voyager avec un chauffeur. Mais avec le recul, on se dit qu’on aurait très bien pu le faire en bus et train : les grandes villes du Rajasthan sont très bien desservies. Dans tous les cas, impossible d’imaginer conduire vous-même ! Entre les vaches, les tuk-tuks et les dos d’ânes, on a souvent du mal à savoir si on roule à droite ou à gauche en Inde. Et..ne jamais conduire de nuit ! Trop d’animaux au delà des dos d’ânes ! On ne voit rien.
  • La beauté et la gentillesse des gens : Les Indiens du Rajasthan ont beau habiter l’une des régions les plus pauvres d’Inde, les saris colorés, les bijoux, les turbans, et surtout les sourires donnent une grâce toute particulière à ses habitants. On nous avait pas mal parlé de vente forcée, etc… on a très peu ressenti ça. On a surtout vu des gens prêts à nous aider, souvent, et nous faire partager leur quotidien, ouverts à la discussion (hommes et femmes), ce qui a donné lieu à de jolies rencontres.
  • Les vaches, les dromadaires, les singes, les chiens, les cochons ! Il y en a partout, sur la route, les toits, partout ! C’est le premier pays où on voit des dromadaires non destinés aux touristes ! On pensait voir quelques vaches égarées, ho que non ! Elles encombrent la chaussée partout ! Mais ça va, tous ces animaux sont bien paisibles et ont bien égayé notre séjour.
  • Les Forts, Les Palais, les Rajpoutes, les Empereurs Moghols, les Maharajas, les Sultans, Le Mewar, Le Jauhad…Le Rajasthan, c’est un peu comme les châteaux de la Loire…on révise (ou on apprend) son histoire de France (du Rajasthan), en même temps qu’on visite, et… on finit par tout mélanger. Personnellement, j’ai vraiment pensé à créer des schémas, faire des arbres généalogiques ! Je rêvais de palais des Mille et Une nuits, on a été servis. Au diable les schémas,  ce qui nous a porté, c’est la poésie de ces contes (ou histoire vraies) d’empereurs, de princesse, de fierté des guerriers, de vengeances, d’alliances, …
  • Le Rajasthan, un Melting Pot avant l’heure…: de par sa situation géographique, le Rajasthan a toujours mixé les peuples (Occidentaux, Perses, Chinois, venaient s’y rencontrer sur la route de la soie). C’est également un des hauts lieux de mixité de l’Hindouisme et de L’Islam, où au delà de s’affronter, les hommes ont su se respecter, s’allier parfois, s’influencer.
  • Les Dieux. L’Hindouisme, la force de la religion, présente partout et qui régit tout, pour le meilleur (préserver et respecter les êtres, l’ascétisme) et pour le pire (fatalisme, castes). Dans tous les cas, avant de partir, révisez ! Ici tout le monde trouvera évident que vous sachiez qui est Shiva par rapport à Brama, Vishnu, etc…Notre chouchou : Ganesh, évidemment !
  • Les traces de la colonisation : On la voit pas mal à Delhi, dans les bâtiments, les uniformes, etc..mais aussi dans certaines habitudes (le cha massala vient du thé au lait britannique). Les Maharajas soutinrent plutôt les Anglais lors de l’Indépendance car ils leur garantissaient paix et privilèges, mais la fierté du peuple pouvait se révéler telle que le Meewar (le plus grand Etat du Rajasthan) ne fut jamais colonisé, par exemple.
  • La difficulté de faire évoluer les choses : Situation des femmes, mariages arrangés, castes, on a vu cela encore très vivace dans la société du Rajasthan d’aujourd’hui. Et on sent qu’il faudra longtemps pour que les choses bougent. Ici, la famille et la tradition sont certainement ce qu’on doit respecter le plus, et lorsque la tradition veut que… les choses ont du mal à évoluer…Même si toute discrimination liée aux castes est interdite depuis l’Indépendance, on voit bien que le système est encore bien en place. Ceci peut donner lieu à des processions réjouissantes, ou à des avenirs bloqués, pour ne pas parler du reste…
  • Le Paradoxe Indien : Alors que l’Inde est en pleine explosion économique (elle est passée devant la France en Juillet dernier et est devenue la 6ème puissance économique, doublant son PIB en 10 ans), la situation pour beaucoup d’Indiens reste encore préoccupante, avec un PIB par habitant de 6500 $ / an, soit bien en bas du classement). Même si la croissance économique est tirée par la croissance intérieure, on voit bien que tout le monde ne bénéficie pas de cette manne, et il en va de même au niveau des avancées sociales (éducation, situation des femmes notamment). En espérant que les choses évoluent dans le bon sens dans les années à venir…

Ce qu’on a le plus aimé : Le Top 4 de chacun

  • Geoffrey
    • Le Taj Mahal
    • La nuit dans le désert
    • Bundi
    • Les rencontres avec les gens
  • Eden :
    • Elephantastic
    • La nuit dans le désert
    • Les tigres
    • Le Taj Mahal
  • Juliette :
    • Le Taj Mahal
    • La nuit dans le désert
    • Les rencontres avec les gens, notamment à Bundi
    • Udaipur

Quelques regrets :

  • Geoffrey :
    • Ne pas être resté plus longtemps dans le désert
    • Faire plus de choses Nature
    • Rencontrer encore plus de gens
  • Juliette :
    • Approfondir les histoires (Maharajas et Castes notamment)
    • Aller quand même trop vite et rouler beaucoup
    • Communication avec notre chauffeur trop limitée
  • Eden
    • La nourriture trop épicée

Le mot de la fin :

Une découverte Intense. On le savait, on pensait pouvoir y résister. On est tombés dedans ! Le Rajasthan restera certainement l’une des destinations les plus fortes en émotions, que ce soit parce qu’ici, entre torpeur et clameur, tous vos sens sont mis en éveil, ou par la spiritualité et la poésie qui se dégagent des lieux.

2 réflexions sur « Rajasthan, un petit mois en « terre des rois », notre bilan »

  1. Bonjour!
    De nouveau dans le doute pour inclure l’Inde à notre itinéraire, je viens relire votre blog et me sens rassurée encore une fois! ☺️
    Je me demandais comment vous vous logiez? Hôtel, booking? Par qui êtes vous passés pour la nuit dans le désert? Avez vous un contact ou un nom d’agence?
    Merci beaucoup !
    Valérie

    J'aime

    1. Bonjour Valérie !
      Nous avons surtout dormi dans des hôtels réservés sur Booking.com . Mauvaise expérience Airbnb.
      Si vous voulez un peu plus de confort, prenez un chauffeur, mais prenez le temps de bien le choisir. Ce peut-être aussi l’occasion d’avoir d’excellents conseils, et comprendre mieux ce pays incroyable. (Mais ce n’est pas une obligation, la famille fauchille (fauchillefamilytrip) l’a fait en bus/train sans problème par exemple ).
      Nous nous sommes fait aussi un extra au Rawla à Narlai. C’est une très belle adresse, un relais de chasse qui appartient toujours à la même famille de Maharadjah
      http://www.rawlanarlai.com

      Pour la nuit dans le désert (ou plus) : http://www.realdesertmansafarijaisalmer.com. On peut réserver en ligne sur leur site.
      Bon voyage !
      Geoffrey

      J'aime

Répondre à Toullec Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close